Suspension des prestations d’aide et de services au sein de la prison de Saint-Gilles

 

Suite à la carte blanche publiée ce vendredi dans la presse concernant la suspension des prestations d’aide et de services au sein de la prison de Saint-Gilles, le Ministre des Maisons de Justice, Rachid Madrane, qui a la compétence des services d’aide aux détenus tient à rappeler qu’il a déjà interpellé le Ministre de la Justice à ce sujet en septembre dernier.

En raison de cette situation, les services d’aide aux détenus financés par la Fédération Wallonie-Bruxelles éprouvent de plus en plus de difficultés à offrir efficacement leurs services aux détenus.

Bien que les services d’aide aux détenus disposent des effectifs et des moyens nécessaires pour proposer leurs activités, cela fait trois mois qu’il a été mis fin à tous les cours et à toutes les formations en vue d’une réinsertion sociale et professionnelle des détenus (accès à la bibliothèque et toutes les autres formes d’activités sociales, culturelles et sportives).

Le Ministre tient à rappeler que ces activités ont pour mission principale de viser la réinsertion des détenus.

Pour le Ministre Rachid Madrane : « cette situation est très préoccupante, tant du point de vue du respect des droits des détenus que du point de vue de la compétence des Communautés d’apporter leur aide et services aux détenus. Ceci implique en outre que les Communautés perdent de nombreux moyens qui sont investis dans les services qui ne peuvent être fournis actuellement. Je réitère donc mon appel au Ministre de la Justice pour que cette situation cesse et que les activités reprennent au plus vite. »