Les Ministres francophones renforcent la cohérence des services proposés aux détenus pour préparer leur insertion

La prise en charge et l’accompagnement des détenus est une pièce essentielle de l’approche humaine de la justice. Elle contribue à promouvoir au sein des prisons le droit à l'éducation, à la formation, à la santé, à l’enseignement mais aussi aux activités sportives et culturelles, ainsi qu’à tout ce qui peut préparer le détenu à sa sortie de prison.

À l’initiative de Rachid Madrane, Ministre des Maisons de Justice à la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les Ministres francophones compétents dans les matières qui s’exercent dans les établissements pénitentiaires se sont réunis ce lundi 20 juin 2016 pour une « Conférence interministérielle (CIM) visant la coordination des politiques d’intervention en lien avec le milieu carcéral ».

Cette conférence interministérielle rassemble 

- pour la Fédération Wallonie-Bruxelles : Rudy Demotte (Ministre-Président) ; Rachid Madrane (Maisons de Justice et Sports) ; Alda Greoli (Culture) ; Isabelle Simonis (Enseignement de Promotion sociale)

- pour la Commission communautaire française : Fadila Laanan, (Ministre-Présidente), Didier Gosuin, (Formation professionnelle), Céline Frémault (Action sociale), Rudi Vervoort (Cohésion sociale), Cécile Jodogne (Santé)

- pour la Région wallonne : Paul Magnette (Ministre-Président), Eliane Tillieux (Emploi et Formation), Maxime Prévôt (Santé et Action sociale), Paul Furlan (Logement).

 

Elle ne s’était plus réunie depuis décembre 2010.

Il était important de la réactiver pour pouvoir formuler un projet politique concret et cohérent concernant le déploiement en prison d’aide et de services à destination des détenus

A l’issue de la rencontre, les Ministres ont pu présenter une série de mesures concrètes, qui ont pour objectif de favoriser la réinsertion des détenus et de lutter contre la récidive, et qui s’articulent autour de 5 compétences : culture, sport, santé, psychosocial et formation/enseignement.

Pour chacune d’entre elles, une ou deux priorités d’intervention ont été identifiées, qui devaient être applicables rapidement aux détenus intra-muros (ceux qui ne sortent pas de la prison) et aux détenus extra-muros (ceux qui peuvent sortir mais dorment en prison), et qui doivent être évaluées dans un an.

 

Culture

Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Renforcement du soutien aux associations en éducation permanente et alphabétisation travaillant en milieu carcéral
  • Attention particulière pour le milieu carcéral dans le cadre de l’appel à projets « Alpha culture »
  • Soutien aux projets appuyant la lecture en prison
  • Soutien au département « Un pont entre deux mondes » du Théâtre royal de la Monnaie pour son atelier de chant gospel (prison de Forest)

Sport 

Fédération Wallonie-Bruxelles

  • Partenariat avec l’ADEPS via la délégation de moniteurs sportifs, à la demande des établissements et / ou des coordinateurs locaux : l’ADEPS pourra déléguer des moniteurs qui viendront encadrer les activités déjà organisées en prison. Les clubs et les fédérations pourront déléguer des moniteurs mobilisés pour des programmes particuliers développés par les Centres de Conseil du Sport de l’ADEPS.
  • Permettre le prêt de matériel sportif par l’ADEPS : L’ADEPS a un service de prêt de matériel qui est accessible aux clubs et aux administrations communales. L’idée est de rendre les établissements pénitentiaires eux aussi éligibles au service de prêt de matériel pour favoriser le développement de projets sportifs en prison.

Psychosocial

Fédération Wallonie-Bruxelles

Réalisation d’un état des lieux de l’offre de services et développement d’un support visant à informer les familles et les proches des détenus sur l’offre psychosociale qui est à leur disposition, et ce, par différents canaux de communication (canaux vidéo dans les salles de visite, campagne télé et internet, permanences,…)

Action sociale

Région bruxelloise

Parmi les actions menées par les organisations soutenues à Bruxelles dans le cadre de l’action sociale, des projets portent sur la sortie de prison, sa préparation et sa réussite.

Un premier projet concerne le renforcement de l’action sociale menée avec les détenus et visant la prévention des phénomènes d’exclusion sociale lors de la sortie de prison, notamment le risque de sans-abrisme. Ce projet est mené au sein des centres d’accueil pour personnes en grande précarité tels que les Maisons d’accueil de la Cocof.

Un second projet, en phase d’élaboration, est à cheval entre les politiques sociales et les compétences régionales en matière de Logement. Un programme « housing first », d’accès au logement, pour les détenus qui retrouvent la liberté va ainsi être lancé. Il est observé que les risques de sans-abrisme sont très élevés et que parmi les sans-abri on compte un certain nombre d’anciens détenus. L’accompagnement vers un logement accessible, salubre et stable constitue ainsi une étape décisive vers l’insertion sociale.

Santé

Région bruxelloise

Développement d’un projet-pilote de promotion de la santé :

  • Assurer la présence d’un éducateur spécialisé en promotion de la santé qui apportera un soutien individuel et collectif aux détenus et sera en contact avec les agents pénitentiaires et le service médical de la prison
  • Diffuser une newsletter afin de sensibiliser et d’informer les professionnels de la santé qui travaillent auprès des détenus et ex-détenus et susciter des collaborations avec ces professionnels
  • Mettre en œuvre ou collaborer à des concertations afin de récolter les constats des professionnels actifs en milieu carcéral au sujet de la santé des détenus

Région wallonne

Face aux constats de santé de la population en milieu carcéral, développement d’un projet pilote de promotion de la santé, qui vise à

  • Fournir, selon une approche globale de la santé et d’empowerment, une offre d’information, de sensibilisation et d’orientation vers les détenus et les acteurs internes et externes à la prison
  • Sensibiliser la population détenue et le personnel encadrant à l'alimentation saine et équilibrée et promouvoir, en collaboration avec le Ministre des Sports, l'activité physique au sein des établissements pénitentiaires

Formation/ Enseignement

Fédération Wallonie-Bruxelles

Création d’une structure unique pour l’école en prison, qui permettrait de pérenniser et de centraliser l’organisation de l’ensemble des formations de l’Enseignement de promotion sociale dispensées en milieu carcéral.

Région wallonne

Développement d’un projet pilote relatif à la validation des compétences : essaimage de l’expérience menée à la prison de Marche-en-Famenne par la direction et le consortium de validation des compétences, pour la validation de compétences « internes » (exercées en prison, comme buanderie, jardinerie, peinture) et  de compétences « externes » (acquises en dehors de la prison).

Région bruxelloise

Développement de deux projets pilotes relatifs

  • à la validation des compétences (Consortium de validation des compétences, avec l’appui de la coordination bruxelloise)
  • à la formation à distance (utilisation de l’Espace public numérique d’autoformation de Bruxelles Formation, en coopération avec les asbl partenaires Adeppi et Après)