Les Ministres des Sports et le COIB réunis à J-66 des JO

JO RIO

A J-66 de l’ouverture des Jeux Olympiques, les Ministres des sports des trois Communautés ainsi que la Présidente du Belgian Paralympic Committee et le Président du Comité Olympique et Interfédéral Belge, ont réuni la presse ce mardi matin, afin de faire le point sur le travail effectué ces dernières années pour soutenir le sport de haut niveau et préparer au mieux nos athlètes à ce rendez-vous incontournable.

La bonne collaboration entre les différents acteurs impliqués a également été soulignée.

Le nombre de sportifs qui seront potentiellement présents au sein de la délégation belge à Rio sera plus important qu’aux derniers jeux olympiques de Londres. Il s’agit même du nombre le plus important depuis plusieurs Olympiades.

Si ces résultats sont bien évidemment le fruit du travail assidu réalisé par les sportifs et leur entourage, la Fédération Wallonie-Bruxelles n’y est pas étrangère non plus.

Il y a une dizaine d’année, Claude Eerdekens,  alors Ministre des sports créait une nouvelle dynamique en matière de sport de haut niveau en faisant adopter le décret du 8 décembre 2006 consacré à la promotion du sport de haut niveau.

Une augmentation de moyens budgétaires et humains en a découlé, ce qui a permis à l’Administration Générale du Sport de la Fédération Wallonie-Bruxelles d’optimaliser son soutien au sport de haut niveau par une série d’initiatives dont notamment les Plans-programmes « haut niveau » qui soutiennent les Fédérations pour un budget annuel d’environ 9.000.000 euros mais aussi des aménagements appropriés de scolarité et d’étude pour permettre à nos sportifs d’augmenter leur performance, des statuts spécifiques pour les sportifs de haut niveau, un Centre d’aide à la performance sportive,…

Pour Rachid Madrane : « Cet appui financier et la structure d’encadrement pluridisciplinaire mise à disposition des athlètes de haut niveau seront pérennisés voire optimalisés car le sport d’élite, en plus de contribuer au rayonnement de notre pays, est une source d’inspiration pour de nombreux sportifs et futurs sportifs mais aussi pour nos jeunes.  Ce n’est pas le moindre des enjeux! Pousser tout un chacun à la pratique du sport, par l’exemple de la réussite, est aussi notre objectif commun. »