Aide et protection de la jeunesse

  • 2015-11-25 17:19

    Mission Québec

  • 2015-11-25 01:00

    En tant que Ministre de l’Aide à la Jeunesse et des Maisons de Justice, le Ministre Rachid MADRANE est particulièrement concerné par le phénomène de radicalisme puisque ses services sont de par leurs missions quotidiennement en contact avec des mineurs (pour l’Aide à la Jeunesse) ou des majeurs (pour les Maisons de Justice) qui pourraient être tentés par la radicalisation ou être pris en charge parce qu’ils sont radicalisés.

    Le Ministre est revenu sur les mesures mises en place au sein de ses compétences pour lutter contre le radicalisme violent :

  • 2015-11-24 01:00

    Le Ministre de l'Aide à la Jeunesse, des Maisons de Justice et de la Promotion de Bruxelles a présenté son budget 2016 en Commission ce matin.

    L'année 2016 sera pour les secteurs dont le Ministre a la charge l'année de la stabilisation, du déploiement et de la réforme législative.

    Malgré le contexte budgétaire difficile de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les secteurs de l’Aide à la jeunesse et des Maisons de justice – deux secteurs dont le fonctionnement des services doit pouvoir être assuré en continu – se voient confortés dans leurs missions. 

     

  • 2015-10-28 15:44

    Si,  à l’heure actuelle, les services du secteur de l’aide à la jeunesse ne sont pas confrontés à une augmentation importante du nombre de demandes, il est toutefois prévisible qu’à moyen ou à long terme, ils soient plus sollicités, étant donné notamment le profil des MENA qui arrivent depuis quelques mois sur notre territoire, à savoir des enfants de plus en plus jeunes (la part des 12 – 14 ans devient de plus en plus importante) et le fait que nombre de MENA présentent des signes de polytraumatismes demandant une prise en charge plus adaptée.

  • 2015-10-28 15:07

    Sur proposition du Ministre de l’Aide à la Jeunesse Rachid Madrane, le Gouvernement a adopté un arrêté qui simplifie la gestion par les services de l’Aide à la Jeunesse des frais individuels liés à la prise en charge des jeunes en danger ou en difficulté.

    Par « frais individuels », on entend les frais hors fonctionnement et hors hébergement, c’est-à-dire les frais de nourriture, d’habillage, de scolarité, ou encore les frais médicaux assumés par les services.