Débat thématique sur le radicalisme au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

En tant que Ministre de l’Aide à la Jeunesse et des Maisons de Justice, le Ministre Rachid MADRANE est particulièrement concerné par le phénomène de radicalisme puisque ses services sont de par leurs missions quotidiennement en contact avec des mineurs (pour l’Aide à la Jeunesse) ou des majeurs (pour les Maisons de Justice) qui pourraient être tentés par la radicalisation ou être pris en charge parce qu’ils sont radicalisés.

Le Ministre est revenu sur les mesures mises en place au sein de ses compétences pour lutter contre le radicalisme violent :

-    Plus de 150 travailleurs de l’Aide à la Jeunesse ont participé à différentes formations
-    Édition de brochures à destination des professionnels des services dispensateurs d’aide juridique et du grand public afin d’informer sur les potentielles conséquences juridiques que peut entraîner le phénomène de radicalisation
-    Un numéro vert auquel peuvent s'adresser les proches des personnes radicalisées pour y recevoir des informations d’ordre juridique ou être orientées vers le service approprié.  

Le Ministre est également revenu sur la proposition du Gouvernement Fédéral de placer sous surveillance électronique toutes les personnes fichées pour radicalisme via une procédure de débat contradictoire.

Lire l’intervention du Ministre