Budget 2016 : les efforts portent leurs fruits

               Budget 2016

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a présenté cet après-midi à la presse le budget qu’il a confectionné pour 2016.

Le Gouvernement poursuit son effort de réduction du déficit budgétaire. Les mesures d’économies décidées lors de la précédente législature et confirmées en 2015 commencent à porter leurs fruits; là où les recettes augmentent de 3%, les dépenses n’augmentent que de 2,1%.

La volonté du Gouvernement est de continuer à approfondir les efforts et la maitrise des dépenses tout en évitant la voie de l’austérité.

Malgré une situation budgétaire difficile, la Fédération Wallonie-Bruxelles a choisi de maintenir le lancement des politiques prévues dans l’accord de Gouvernement.

Le Ministre Rachid MADRANE se réjouit à cet égard d’avoir pu obtenir 1,3 million supplémentaire afin de mener des politiques nouvelles dans ses secteurs.

Par ailleurs, les secteurs de l’Aide à la Jeunesse et des Maisons de Justice – deux secteurs dont le fonctionnement des services doit pouvoir être assuré en continu – se voient confortés dans leurs missions.

« Nous avons pu consolider le secteur de l’Aide à la jeunesse en pérennisant toute une série de projets qui étaient aléatoires auparavant. Nous avons trouvé pour ce budget 2016 les moyens récurrents pour les 84 places créées cette année en institution d’Aide à la Jeunesse. Par ailleurs, dès le mois de janvier prochain, les indemnités perçues par les jeunes qui prennent leur autonomie seront alignées sur le revenu d’intégration sociale »

En ce qui concerne les Maisons de Justice, des moyens ont pu être dégagés pour venir renforcer la lutte contre le radicalisme. Pour cela, du personnel sera engagé dans les services d’aide aux justiciables dans les arrondissements les plus touchés par le radicalisme violent.

D’autre part, plus de 40 personnes seront engagées pour renforcer le personnel du Centre de surveillance électronique et des Maisons de Justice au vu des nouvelles lois votées au Fédéral (Surveillance électronique comme peine autonome et probation comme peine autonome).