Attaque à Charlie Hebdo: Rachid Madrane profondément choqué par cet acte ignoble

Le Ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rachid Madrane tient à présenter toutes ses condoléances aux victimes et à leurs familles suite au terrible drame survenu aujourd’hui au siège de Charlie Hebdo.

« Cet acte de barbarie n’entravera pas la liberté de la presse et le droit à la caricature qui sont des moyens essentiels d’expression de la démocratie. En tant qu’ancien journaliste, je suis particulièrement ému et écœuré par ce massacre. »

 Pour reprendre la devise du Canard enchaîné : « La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas. »