Aide à la Jeunesse : Signature du protocole de collaboration entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et la République Démocratique du Congo

Signature protocole RDC

Ce mercredi 24 juin 2015, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Monsieur Rudy DEMOTTE, le Ministre de l’Aide à la Jeunesse, Monsieur Rachid MADRANE, et la Ministre du Genre, de la Famille et de l’Enfance de la République Démocratique du Congo, Madame MUSHITU KAT, ont signé un nouveau protocole de collaboration entre leurs deux Gouvernements visant à renforcer les synergies et les échanges entre acteurs concernés en matière d’Aide à la Jeunesse.

Le Ministre MADRANE s’était rendu au mois de mars dernier en République Démocratique du Congo. Lors de cette visite, une évaluation du protocole conclu précédemment entre les deux Gouvernements pour soutenir l’accompagnement par la Communauté française de Belgique de la mise en œuvre de la loi portant sur la protection de l’enfant en République Démocratique du Congo, avait été effectuée avec les acteurs de terrain. La nouvelle mouture du protocole a donc été affinée et enrichie en fonction de ces échanges.

La signature de ce nouveau protocole témoigne de la volonté des deux Gouvernements de poursuivre leur bonne collaboration en matière d’Aide à la Jeunesse.

Parmi les mesures phares du protocole, citons :

- le soutien à la  formation et au renforcement des compétences des acteurs en charge de la protection de l’enfance en République Démocratique du Congo

- le développement d’échanges pédagogiques et méthodologiques entre les deux Gouvernements ainsi que des actions communes de recherche-action dans le domaine de l’enfance et de la protection de l’enfance

- l’appui à la mise en place en République Démocratique du Congo d’une ou plusieurs instances d’interpellation et de vigilance concernant le respect des Droits de l’Enfant, tant au niveau provincial qu’au niveau national, afin d’assurer la transversalité des politiques de protection de l’enfant, la vigilance face aux atteintes aux droits de l’enfant et l’interpellation publique et politique. Il s’agit de mettre en place une instance qui sera un peu l’équivalent de notre Délégué général aux droits de l’enfant.

- le soutien aux acteurs de terrain en milieu ouvert qui assurent l’accompagnement des enfants en situation de rue ou en difficulté dans une perspective de prévention, d’insertion, et de réinsertion.

- l’appui aux mesures de prévention et de soutien à la réintégration des enfants en difficulté ou en situation de vulnérabilité, entre autres par le soutien aux formations des travailleurs sociaux et des fonctionnaires concernés

- le soutien à la campagne de vulgarisation de la loi portant sur la protection de l’enfant en République Démocratique du Congo, au travers de BD, d’animations théâtrales, de débats…

« Aider un enfant en souffrance ou en danger reste toujours sensiblement la même démarche, quel que soit l’endroit où il vit. Je me réjouis de la dynamique de collaboration qui a pu être mise en place entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et la République Démocratique du Congo. La signature de ce nouveau protocole traduit la volonté de nos deux Gouvernements de poursuivre dans cette voie. A travers cet accord, nous soutenons le partage d’expériences et de savoir-faire, et la mise en place d’initiatives concrètes qui vont renforcer la protection de l’enfant » conclut le Ministre de l’Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE.