Agression au SPJ de Charleroi : le Ministre a reçu les syndicats et renforce la sécurité des travailleurs des SAJ et SPJ

Suite à l’agression mercredi dernier d’une déléguée du Service de Protection judiciaire de Charleroi, le Ministre Rachid Madrane a reçu ce 8 mars les secrétaires fédéraux des trois organisations syndicales.

Cette entrevue, qui était fixée avant l’arrêt de travail du personnel des SAJ et SPJ de Charleroi, a permis au Ministre d’entendre les demandes et les propositions des syndicats pour améliorer la sécurité des travailleurs.

A l’entame de la réunion, le Ministre a tenu à exprimer sa totale solidarité avec le personnel, dont il partage évidemment l’émotion devant ces actes de violence inacceptables.

Il a réaffirmé qu’il est bien conscient que les travailleurs de l’Aide à la Jeunesse font un travail difficile et s’est engagé à se rendre sur place pour rencontrer le personnel des SAJ et SPJ de Charleroi.

La réunion a duré plus de deux heures et a été extrêmement constructive. 

Elle a débouché sur plusieurs pistes de solutions concrètes :

-      à court terme, pour répondre spécifiquement aux inquiétudes des travailleurs de Charleroi : il a été convenu de renforcer l’encadrement pour soutenir l’équipe d’encadrement et lui permettre d’accompagner psychologiquement le personnel ; il a également été convenu d’examiner en commun les possibilités de sécurisation du travail des SAJ et SPJ (formation à la prévention et gestion de la violence, réaménagement des locaux,…)

-      à moyen et plus long terme, pour examiner comment répondre de façon structurelle aux questions de sécurité qui peuvent se poser aux travailleurs des services d’aide et de protection de la jeunesse dans leur pratique quotidienne. Ces pistes de solutions plus globales seront approfondies lundi 14 mars, lors de la réunion d’un groupe de travail du secteur XVII.

Ces propositions seront évoquées dès demain avec le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ensuite avec les travailleurs, dès la reprise du travail.